Dans l’ordre habituel : à l’avant, Lise Thériault, porte-parole officielle libérale en matière d’habitation, David Bourgon, administrateur FCIQ et président de la Chambre immobilière de l’Estrie, Marie-Claude Nichols, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales, à l’arrière : Yanick Desnoyers, directeur analyse du marché FCIQ, Pénéla Guy, chef de la direction FCIQ, et François Vincent, administrateur FCIQ et président de la Chambre immobilière de l’Outaouais.

Le 3 avril dernier, la Fédération des chambres immobilières du Québec organisait sa ‘Journée sur la Colline 2019’. Cet événement a permis aux dirigeants et administrateurs de la FCIQ de sensibiliser plusieurs élus et les caucus des quatre principaux partis au sujet des enjeux du courtage immobilier, de l’encadrement des entreprises d’assistance aux vendeurs, et de l’accession à la propriété.

Notons que la province affiche un taux de propriété de moins de 62% alors que la moyenne canadienne se situe aux environs des 70%. Il demeure un travail important et essentiel afin d’améliorer ce bilan et ce n’est pas d’hier que la Fédération fait des représentations en ce sens.

Cet événement a coïncidé avec le dépôt du Projet de Loi 16 par la ministre des Affaires municipales et de l’habitation, Mme Andrée Laforest. Nous sommes heureux de constater que deux importants volets du PL 16, soit l’encadrement des inspecteurs en bâtiment et l’administration des copropriétés divises, comprennent plusieurs points ayant fait l’objet de recommandations de la part des courtiers immobiliers. D’ailleurs, la ministre a déclaré à l’Assemblée nationale : « Grâce à la mission qu’elle s’est donnée, la Fédération des chambres immobilières du Québec soutient et défend les intérêts des courtiers immobiliers d’ici. Pour son quart de siècle, je souhaite donc profiter de cette tribune pour les remercier de leur contribution et leur collaboration perpétuelles. »

La ministre Laforest a également souligné l’apport de sa prédécesseure, l’ex-Vice Première Ministre du Québec Lise Thériault, laquelle a travaillé d’arrache-pied sur ce dossier alors qu’elle était Ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation de 2017 à 2018. ‘’J’ai eu l’occasion d’une rencontre fort sympathique avec Mme Thériault au cours de laquelle elle nous a assuré de son appui dans ses nouveaux rôles de Présidente de la Commission de l’aménagement du territoire, de Porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation et de Porte-parole de l’opposition officielle pour la protection des consommateurs’’ nous dit David Bourgon, président de la Chambre immobilière de l’Estrie et Administrateur de la Fédération des chambres immobilières du Québec.

Les administrateurs et dirigeants de la FCIQ entourent la Ministre Laforest suite au dépôt du Projet de Loi 16

Par
Laissez-nous un commentaire